Un service Immolégal - 01 42 96 96 59
L’intégralité des ventes aux enchères publiques dans toute la France
Achetez aux enchères votre maison
Achetez aux enchères dans l’ancien
Achetez un bien haut de gamme aux enchères
Investissez dans l’immobilier en achetant aux enchères
Achetez un bien récent aux enchères
Connectez-vous
Acheteur
Vendeur
Contact

Quel marché immobilier dans les treize nouvelles régions ?

/
 

C’est effectivement la question que se posent tous les professionnels pour ces nouvelles collectivités locales, issues du découpage territorial en vigueur au 1er janvier 2016.


Quelques constats en décembre 2015

Un cinquième de la population française reste concentré en Ile-de-France.

La région parisienne demeure toujours la plus peuplée avec près de 12 millions d'habitants suivie par 5 autres régions : Auvergne et Rhône-Alpes avec 7,6 millions d'habitants), Nord-Pas-de-Calais et Picardie avec 6 millions, Aquitaine et Limousin-Poitou-Charentes avec 5,8 millions, Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées avec 5,6, Alsace et Champagne-Ardennes et Lorraine avec 5,5 millions d’habitants.

On sait pourtant que ce classement n’est pas en rapport avec une économie très différente d'un territoire à l'autre.

Le nouveau découpage territorial va sûrement permettre d’effacer les grandes différences de revenus entre les régions.

On peut espérer qu’il permette également une meilleure mobilité économique des entreprises et donc des salariés, nouveaux acheteurs potentiels dans ces régions.
 

Pour l’instant le constat est évident

Les quatre régions qui associent croissance démographique et dynamisme économique concentrent la moitié des 33 millions de logements recensés en métropole. A savoir l'Ile-de-France (17 %), Auvergne et Rhône-Alpes (13 %), Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées (10 %) et Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes (10 %).

L'Ile-de-France s'affirme toujours comme la région la plus chère pour acquérir son logement avec un prix moyen dans l'ancien estimé à 4.710 €/m².?

La deuxième place et occupée par la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur avec 3.393 €/m². Si l'on se réfère aux prix du logement neuf, le classement diffère peu du prix dans l'ancien.

Ces prix élevés freinent les acheteurs d'où une proportion de propriétaires moins élevée dans ces régions (49 % pour l'Ile-de-France et 56 % pour PACA) quand elle atteint 64 % en Bourgogne-Franche-Comté et même 67 % en Bretagne qui recense le taux de propriétaires le plus élevé.

La nouvelle carte des régions et la Loi Pinel sont vus pour certains comme de nouveaux boosters pour un marché immobilier différent.

Odile COFFRANT
Directeur de la publication
 

 
Quel marché immobilier dans les treize nouvelles régions ?
A propos
Navigation
Vous abonner
Vous êtes un professionnel
COFFRANT Odile
Directeur de la publication
Partager l'actualité
Vous informer
Vous êtes acheteur
Vous êtes vendeur
Nous connaître