Un service Immolégal - 01 42 96 96 59
L’intégralité des ventes aux enchères publiques dans toute la France
Achetez aux enchères votre maison
Achetez aux enchères dans l’ancien
Achetez un bien haut de gamme aux enchères
Investissez dans l’immobilier en achetant aux enchères
Achetez un bien récent aux enchères
Connectez-vous
Acheteur
Vendeur
Contact

Quoi de neuf sur le le marché Immobilier en septembre 2015 ?

/
 

Les prix vont-ils continuer à baisser ?

Les ventes de logements vont-elles rebondir ?


Ces questions préoccupent tous ceux qui s'intéressent à la pierre, à commencer par les vendeurs et les acquéreurs.

Or, toutes les récentes études et les opportunités de la Loi Pinel tendent à prouver que la pierre va enfin retrouver un niveau de prix en phase avec le pouvoir d'achat des Français.

Néanmoins, nous n’avons pas la franche reprise que tout le monde attend.
 

Quel est le juste prix de la pierre ?

Tous les acteurs immobiliers constatent et reconnaissent que le marché immobilier retrouve de l'attractivité.
La baisse des prix et la chute des taux aboutissent, au début de 2015, à un mètre carré « très peu surévalué, entre 0 et 5 %. »
En résumé, les prix sont actuellement proches de leur niveau d'équilibre. Alors qu'ils étaient surévalués d'environ 10 % en 2013 et de 20 % début 2008, avant la crise.
On enregistre donc 5 % de baisse en deux ans.

Pour être suffisamment attrayant pour toutes les catégories d’acheteurs : primo accédants et acheteurs les plus modestes notamment, e mètre carré n’a pas encore suffisamment baisser.
Il doit perdre encore un peu de valeur pour apparaître comme une aubaine avec une valeur clairement sous-évaluée.
Les banques estiment que le prix de l'ancien va encore reculer de 2,5 % par an entre 2015 et 2017. Soit une baisse cumulée de 14 % depuis 2011.

Faut-il maintenant attendre une reprise pour la fin 2017 ?
Associées à une amélioration de la conjoncture et à une baisse du chômage, la capacité d’achat moyenne pourrait s’améliorer
et conduire à une reprise de l'immobilier d'ici deux à trois ans.

Pour 2015, le volume des ventes va subir un léger repli.

L’indice Notaires/ Insee a enregistré 700.000 logements anciens vendus en 2014, soit une baisse de 2,4 % par rapport à 2013.

Certaines études spécialisées estiment que le mètre carré pourrait encore perdre 10 à 15 %, avec un léger rebond d'ici 2017.
D’autres voient le mètre carré reculer très modérément jusqu'en 2020.
Néanmoins, la prévision est un art difficile avec une économie mondiale en mouvement permanent et une Europe toujours en recherche de stabilité économique.
 

Précédent
Suivant
 
Quoi de neuf sur le le marché Immobilier en septembre 2015 ?
A propos
Navigation
Vous abonner
Vous êtes un professionnel
COFFRANT Odile
Directeur de la publication
Partager l'actualité
Vous informer
Vous êtes acheteur
Vous êtes vendeur
Nous connaître