Un service Immolégal - 01 42 96 96 59
L’intégralité des ventes aux enchères publiques dans toute la France
Achetez aux enchères votre maison
Achetez aux enchères dans l’ancien
Achetez un bien haut de gamme aux enchères
Investissez dans l’immobilier en achetant aux enchères
Achetez un bien récent aux enchères
Connectez-vous
Acheteur
Vendeur
Contact

Les règles d'or pour bien évaluer son budget

/
 

Comme toute acquisition, l'achat d'un bien aux enchères implique la maîtrise du budget alloué. Trop souvent les enchérisseurs omettent de tenir compte de divers frais annexes qui s'ajoutent au prix de vente. Cet oubli peut compromettre tout leur projet et les mettre en difficulté. Tour d'horizon des bonnes stratégies pour préparer son budget:


Une petite mise à prix n'augure pas d'une vente à bas prix!

La mise à prix d'un bien aux enchères tend à être basse pour attirer un maximum de personnes à la vente. En effet, pour se porter enchérisseur, il faut verser une consignation par chèque de banque à hauteur de 10% de la mise à prix - cette somme doit être immédiatement disponible. Une mise à prix basse permet à un plus grand nombre de personnes de débourser ce montant, donc d'accéder à l'enchère. Or plus il y a d'enchérisseurs, plus les enchères ont de chances de monter... Une mise à prix basse sert ainsi de stratégie d'appel, elle ne forme pas un critère d'évaluation du prix final.

C'est pourquoi pour bien évaluer le prix final, l'enchérisseur doit partir de son propre projet. Investisseur qui cherche un bien loué rentable, particulier en quête d'une habitation libre pour y loger, acquéreur souhaitant revendre rapidement après une remise en état... A chaque enchérisseur d'évaluer le prix qu'il est prêt à mettre en recoupant son objectif et les caractéristiques du bien détaillées dans le cahier des charges et constatées lors de la visite. Cette enveloppe constitue le niveau jusqu'auquel il est prêt à faire monter les enchères. Au-delà, mieux vaut s'abstenir plutôt que de remporter un bien hors budget !
 

Des frais annexes à bien identifier

Le budget global d'un achat aux enchères ne se résume pas au prix final auquel le bien est acquis. L'enchérisseur doit aussi prévoir divers frais annexes à honorer.

Ces frais comprennent:
- Les honoraires de l'avocat qui porte enchères, en général compris entre 100 et 150 euros,
- Les frais préalables et les émoluments de vente : ceux qui permettent de parvenir à la vente, dont les frais de publicité et de visite,
- La publication du jugement d’adjudication à la Conservation des Hypothèques - de 150 à 250 euros,
- Les droits d’enregistrement qui représentent environ 5% du prix de vente (frais préalables non-inclus).

L'enchérisseur que se lance dans une vente aux enchères doit donc réfléchir en termes de budget global. Seule cette approche lui garantit de bien contrôler ses frais jusqu'au bout de son projet, loin de tout imprévu.
 

 
Les règles d'or pour bien évaluer son budget
A propos
Navigation
Vous abonner
Vous êtes un professionnel
VLIMMO Toutes les ventes
Partager l'actualité
Vous informer
Vous êtes acheteur
Vous êtes vendeur
Nous connaître