Un service Immolégal - 01 42 96 96 59
L’intégralité des ventes aux enchères publiques dans toute la France
Achetez aux enchères votre maison
Achetez aux enchères dans l’ancien
Achetez un bien haut de gamme aux enchères
Investissez dans l’immobilier en achetant aux enchères
Achetez un bien récent aux enchères
Connectez-vous
Acheteur
Vendeur
Contact

L'immobilier au cœur du nouvel impôt sur la fortune

Impôt

Impôt sur la fortune immobilière

Fotolia


 

La suppression de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) et son remplacement par un impôt sur la fortune immobilière (IFI) sont inscrits au projet de loi de finances de 2018. Comment les plus grosses fortunes vont-elles être taxées par cet impôt nouvelle version ?


Le gouvernement souhaite inciter les exilés fiscaux à revenir en France et motiver l'investissement dans les entreprises - PME et ETI surtout. Dans cette optique, il a conçu un nouvel impôt sur la fortune centré sur seules valeurs immobilières, fonds immobiliers compris, et inscrit au projet de loi de finances de 2018.

Dans cette version de l'impôt sur la fortune, les contribuables concernés n'auront plus à déclarer leurs biens tels que voitures, mobilier, placements financiers, en bref tout ce qui n'est pas une valeur immobilière - avec une exception à confirmer concernant les "marqueurs symboliques de richesse" type yachts, jets privés.

Le barème appliqué sur les valeurs immobilières resterait le même que celui de l'ISF : six tranches d'imposition et des taux de 0 à 1.5%. Le seuil de 1.3 million d'euros serait également maintenu, tout comme le plafonnement de l'impôt sur la fortune à 75% des revenus de l'année précédente. L'abattement de 30% au titre de la résidence principale reste aussi d'actualité. En revanche, un seul dispositif de réduction de l'impôt sur la fortune va demeurer : la possibilité de déduire du montant de l'impôt 75% des sommes versées à des organisations d'intérêt général - avec un plafond fixé à 50 000 euros.

Si le projet de loi de finances 2018 est confirmé, plus les contribuables fortunés détiennent de patrimoine immobilier, plus ils seront taxés au titre de l'IFI. De plus, la hausse annoncée de 1.7 point de la CSG va pénaliser ceux qui touchent des revenus locatifs importants. Pourtant, cette nouvelle taxation de la fortune équivaut à supprimer 49% de l'assiette de l'ISF, soit deux milliards d'euros de manque à gagner pour l'État, et réduit de 40% le nombre de contribuables concernés par l'impôt sur la fortune.
 

 
L'immobilier au cœur du nouvel impôt sur la fortune
A propos
Navigation
Partager l'actualité
Vous abonner
Vous êtes un professionnel
VLIMMO Toutes les ventes
Vous informer
Vous êtes acheteur
Vous êtes vendeur
Nous connaître