Un service Immolégal - 01 42 96 96 59
L’intégralité des ventes aux enchères publiques dans toute la France
Achetez aux enchères votre maison
Achetez aux enchères dans l’ancien
Achetez un bien haut de gamme aux enchères
Investissez dans l’immobilier en achetant aux enchères
Achetez un bien récent aux enchères
Connectez-vous
Acheteur
Vendeur
Contact

Négocier ou renégocier son prêt immobilier

/
 

Les taux d’emprunt ont continué leur chute ces derniers mois.


Le taux moyen des crédits immobiliers est tombé, en mai à 1,75 % sur quinze ans, et à 1,95 % sur vingt ans.

Ainsi, la renégociation de son crédit immobilier qui était encore exceptionnelle en 2014 est devenue courante et un nombre croissant de particuliers renégocient leur crédit et même pour certains à plusieurs reprises.

A ce jour, ces dossiers représentent pour certains courtiers au moins 10 % de leur volume de dossiers.

Avant de se lancer dans cette opération, il vaut mieux auparavant demander une simulation.
Chez de nombreux courtiers, cette prestation est gratuite et permet d’être fixé.

Certains renseignements indispensables pour que cette simulation réponde aux attentes du demandeur :
- Le montant du capital restant dû
- Les frais divers entre 5 % et 6 % (frais de pénalité versés à l’ancienne banque, coût de la nouvelle garantie et frais de dossier à verser au nouvel établissement).
 

L’assurance

Depuis la loi Lagarde en 2010, les établissements bancaires sont tenus d’accepter la délégation d’assurance.

Ainsi, l’emprunteur peut souscrire une assurance de prêt dans un établissement différent que celui lui accordant le crédit (à garanties identiques).

D’autre part, si l’emprunteur a déjà signé, la loi Hamon permet aux particuliers, depuis le 1er janvier 2015, de changer d’assureur dans l’année suivant la signature du contrat.

En revanche, certains emprunteurs doivent rester prudents sur l’opportunité de cette opération : les emprunteurs qui ont un problème de santé, les plus de 50 ans et ceux qui pratiquent des sports à risque (liste fournie par l’assureur).
 

La durée d’emprunt

Pour que la renégociation soit intéressante, il faut en général, que la durée résiduelle de l’emprunt soit nettement inférieure à une dizaine d’années.

C’est encore plus pertinent si l’emprunteur propriétaire du logement envisage de le vendre.
D’une manière générale, Il est bien évident que sur un plan strictement financier, plus l’emprunt est court, moins la banque prélève d’intérêts.

Il ne faut donc pas hésiter à faire jouer la concurrence.
 

Précédent
Suivant
 
Négocier ou renégocier son prêt immobilier
A propos
Navigation
Vous abonner
Vous êtes un professionnel
COFFRANT Odile
Directeur de la publication
Partager l'actualité
Vous informer
Vous êtes acheteur
Vous êtes vendeur
Nous connaître