Un service Immolégal - 01 42 96 96 59
L’intégralité des ventes aux enchères publiques dans toute la France
Achetez aux enchères votre maison
Achetez aux enchères dans l’ancien
Achetez un bien haut de gamme aux enchères
Investissez dans l’immobilier en achetant aux enchères
Achetez un bien récent aux enchères
Connectez-vous
Acheteur
Vendeur
Contact

Immobilier résidentiel : une fin d'année au beau fixe

Evolution

Evolution

Fotolia


 

Le marché de l'immobilier se porte bien depuis le début de l'année avec un nombre de transactions annuelles qui avait augmenté de près de 10% en juin. Pour la fin de l'année et les douze prochains mois, les professionnels de l'immobilier restent optimistes et prévoient une activité dynamique.


Trois grandes tendances se sont dessinées sur le marché immobilier au premier semestre : des transactions plus nombreuses, des prix qui remontent et une hausse des taux qui se poursuit lentement.

Selon les chiffres de la FNAIM, l'augmentation du nombre de transactions a connu un taux de 9.9% de juin 2016 à juin 2017, avec 900 000 transactions sur la période. Derrière cette belle hausse générale, des disparités régionales apparaissent puisque 20 départements absorbent à eux-seuls la moitié des transactions.
La hausse des prix, pour sa part, s'est confirmée au premier semestre, à 4% en moyenne de juin 2016 à juin 2017 - voire davantage dans les grandes villes dont Paris, Bordeaux, Lyon, Lille et Marseille.

Enfin, la remontée des taux d'emprunt immobilier entamée en décembre 2016 se poursuit.
 

Que réserve la fin d'année ?

Le contexte reste propice à l'achat grâce aux conditions favorables proposées par le marché du crédit immobilier. Ainsi, selon les experts du secteur, la remontée des taux s'avère lente et il reste possible d'emprunter en dessous de 2% sur 20 ans. Autre point en faveur des acquéreurs : les prix devraient stagner selon l'estimation de plus de la moitié des professionnels de l'immobilier interrogés pour le 9e baromètre Crédit Foncier CSA publié en septembre.

Par ailleurs, l'annonce du gouvernement de prolonger le PTZ et le dispositif Pinel pendant quatre ans a de quoi rassurer quant au soutien public du marché immobilier. Toutefois, ces dispositifs vont être davantage ciblés pour construire plus vite en zone tendue et soutenir la revitalisation dans les zones détendues.

Conclusion, selon le baromètre Crédit Foncier CSA : 82% des professionnels de l'immobilier sont optimistes pour le marché immobilier résidentiel dans les 12 mois à venir.

 

 
Immobilier résidentiel : une fin d'année au beau fixe
A propos
Navigation
Vous abonner
Vous êtes un professionnel
VLIMMO Toutes les ventes
Partager l'actualité
Vous informer
Vous êtes acheteur
Vous êtes vendeur
Nous connaître