Un service Immolégal - 01 42 96 96 59
L’intégralité des ventes aux enchères publiques dans toute la France
Achetez aux enchères votre maison
Achetez aux enchères dans l’ancien
Achetez un bien haut de gamme aux enchères
Investissez dans l’immobilier en achetant aux enchères
Achetez un bien récent aux enchères
Connectez-vous
Acheteur
Vendeur
Contact

Quelle évolution des prix de l’immobilier en Europe ?

/
 

En 2015, les prix grimpent partout... Sauf en France et en Belgique.


L’effet conjugué de taux très bas et d’une conjoncture économique plus favorable provoque une hausse des prix de l’immobilier en Europe.

Dans la plupart des pays, les prix augmentent en 2015.

Au sein de la zone euro, c’est l’Irlande qui connaît la croissance des prix la plus forte, suivie de l’Allemagne, du Portugal et des Pays-Bas.

Les prix repartent à la hausse en Espagne et se stabilisent en Italie.

Seules la France et la Belgique connaissent une baisse des prix significative.

Reprise économique et taux bas sont des éléments qui devraient permettre à l’immobilier français de rebondir, à l’instar du phénomène observé dans les autres pays européens, mais à la différence des ses voisins, la France pâtit toujours de son enlisement dans un chômage de masse.

Toutefois, la croissance de la demande due à l’évolution démographique et à la chute des mises en chantier devrait limiter la baisse des prix. Et une stabilisation en 2016.

A l’inverse, chez notre principal partenaire, l’Allemagne, les prix devraient grimper de 5 % en 2015.

Les conditions de financement favorables conjuguées à de solides fondamentaux économiques encouragent la demande aussi bien des investisseurs individuels que des institutionnels et des étrangers.

En outre, un déséquilibre croissant entre l’offre et la demande, notamment dans certaines régions métropolitaines, devrait soutenir la dynamique des prix sur le moyen terme.

La croissance du marché du logement allemand a repris son élan au début de 2015.

Au cours des prochaines années, on peut estimer que les prix du marché de l’immobilier résidentiel va continuer à croître sans risque de formation d’une bulle.

L’environnement macro-économique reste très favorable, aussi bien en termes d’emploi que de salaires.

On peut prévoir une croissance du PIB à de 2,0 % cette année, 2,2 % en 2016, et 1,7 % en 2017. La croissance devrait être tirée par une forte demande intérieure sans risque de surchauffe.

L’augmentation récente des prix part d’une base assez faible. Les prix de la pierre en Allemagne ont été relativement stables au cours des 25 années précédant la crise financière de 2008. Même après la récente flambée, les villes allemandes ne sont pas chères en termes de comparaisons internationales.

Il reste cependant difficile d’établir un prévisionnel pour 2016 au vu des modifications politiques et économiques mondiales.
 

 
Quelle évolution des prix de l’immobilier en Europe ?
A propos
Navigation
Vous abonner
Vous êtes un professionnel
COFFRANT Odile
Directeur de la publication
Partager l'actualité
Vous informer
Vous êtes acheteur
Vous êtes vendeur
Nous connaître