Un service Immolégal - 01 42 96 96 59
L’intégralité des ventes aux enchères publiques dans toute la France
Achetez aux enchères votre maison
Achetez aux enchères dans l’ancien
Achetez un bien haut de gamme aux enchères
Investissez dans l’immobilier en achetant aux enchères
Achetez un bien récent aux enchères
Espace abonnés

Les charges de copropriété en surchauffe

Charges

Charges de copropriété

Fotolia


 

L'observatoire des charges de l'Association des responsables de copropriétés (ARC) s'est penché sur les données comptables de 2 500 copropriétés. Verdict : les charges de copropriété ont enregistré une hausse de 3.9% en 2016. Assurances, chauffage et honoraires de syndic plombent particulièrement les comptes.


La hausse de 3.9% des charges de copropriété entre 2015 et 2016 met un terme à une période de charges relativement stables. En effet, les charges de copropriété avaient baissé de près de 5% en 2014 et n'avaient augmenté que de 0.7% en 2015. Pourquoi partent-elles fortement à la hausse depuis 2016 ?
 

Des assurances toujours plus chères

Premier poste de coût en cause: les contrats d'assurance à la hausse jusqu'à 82.2% depuis 2007. Cette augmentation s'explique par des sinistralités nationales et locales accrues d'un parc immobilier vieillissant. De plus, selon l'ARC, les cotisations montent en flèche en cas une sinistralité locale forte, sans rebaisser une fois la copropriété sortie de la période de sinistres.

Les copropriétés ont tout intérêt à faire jouer la concurrence pour trouver de nouveaux contrats plus avantageux.
 

Hausse des honoraires des syndics

En 2016, dans le cadre de la loi Alur, des contrats types de syndic ont été mis en place. Dans ce cadre, certaines prestations particulières ont été intégrées dans le forfait de base dont le montant a augmenté. Pour autant, le coût de ces prestations particulaires intégrées n'a pas été revu à la baisse pour compenser la hausse du forfait de base. Résultat : une hausse de près de 48% des dépenses de gestion courante depuis 2007.
 

Poste chauffage : le poids lourd

Les charges de chauffage représentent aujourd'hui un tiers des charges totales en copropriété, une proportion accrue de 8.63% entre 2015 et 2016. Si le prix des énergies a globalement baissé ( - 4.7% entre 2015 et 2016), le chauffage a beaucoup tourné lors d'un automne et d'un hiver froids en 2016. La consommation de calories a grimpé de 13.3% en 2016 par rapport à 2015, effaçant les économies liées à la baisse du prix des énergies. C'est donc un facteur météorologique purement conjoncturel qui a fait grimper les charges de chauffage.

Reste une consolation pour les copropriétés : la mise en concurrence de prestataires se généralise, en particulier pour les gros contrats de maintenance (ascenseur, portes de garage, chaudières, par exemple). À la clé, les copropriétés peuvent économiser 10 à 20% sur ces postes.
 

 
Les charges de copropriété en surchauffe
A propos
Navigation
Partager l'actualité
Vous abonner
Vous êtes un professionnel
VLIMMO Toutes les ventes
Vous informer
Vous êtes acheteur
Vous êtes vendeur
Nous connaître