Un service Immolégal - 01 42 96 96 59
L’intégralité des ventes aux enchères publiques dans toute la France
Achetez aux enchères votre maison
Achetez aux enchères dans l’ancien
Achetez un bien haut de gamme aux enchères
Investissez dans l’immobilier en achetant aux enchères
Achetez un bien récent aux enchères
Connectez-vous
Acheteur
Vendeur
Contact

Quels acheteurs étrangers l'immobilier français tente-t-il le plus ?

Acheteurs

Acheteurs etrangers

Fotolia


 

Selon une étude de l’Observatoire BNP Paribas International Buyers, en partenariat avec les notaires de France et publiée en juin dernier, les acquéreurs étrangers ont totalisé plus de 61 300 acquisitions en France en 2017. D'où viennent ces acheteurs et où investissent-ils en priorité ?


Parmi les acheteurs étrangers d'immobilier en France, près de 28.5 % ne résident pas dans l'Hexagone. Par ailleurs, le nombre d'acquisitions par ces non-résidents a augmenté de 2 % en 2017.
 

Des acheteurs européens avant tout

Les Britanniques sont les plus nombreux à acheter de l'immobilier en France. Ils représentent ainsi un bon quart des acquéreurs étrangers (25.9 %). Les Belges arrivent en deuxième position, à 18.4 % des acquéreurs étrangers. Parmi les nationalités les plus représentées chez ces acquéreurs viennent ensuite les Suisses, (8.1 %), devant les Allemands (7 %) et les Italiens et les Néerlandais (5.5 %). Les Américains suivent à 3 %.

Paris reste très attractif et permet à l'Ile-de-France de totaliser 29 % des acquisitions par les étrangers, en particulier les Américains. En nombre de transactions par les non-résidents, la région PACA caracole à 21 %, suivie par la région Rhône-Alpes à 14 %.
 

Un montant moyen d'acquisition qui se tasse

Le montant moyen des transactions s'établit à 303 000 euros, soit un tassement de 1.6 %. La baisse se ressent plus particulièrement dans la région parisienne où le montant moyen recule de 5.6 % pour atteindre en moyenne 577 000 euros.

Derrière cette moyenne, certains sont prêts à investir plus que d'autres. Le nombre d'acquéreurs par nationalité n'augure d'ailleurs pas des budgets investis. Ainsi, les Britanniques, les plus nombreux parmi les acheteurs étrangers, ne déboursent en moyenne "que" 252 219 euros.

La première position revient aux acheteurs libanais avec un montant moyen d'acquisition de 726 500 euros. Suivent les Norvégiens à 546 000 euros, les Chinois (523 000 euros), les Russes (502 300 euros) et les Américains (452 400 euros).
 

Les Français vivant à l'étranger

Les expatriés français investissent aussi en France, avec un nombre de transactions accru de 16 % en 2017. Eux aussi sont avant tout tentés par l'Ile-de-France (24 %), la région PACA et Rhône-Alpes (13 %), mais aussi par l'Aquitaine à 7 % et le Languedoc-Roussillon à 6 %. Avec un budget moyen de 317 000 euros, ils représentent tout de même un marché de 3.1 milliards d'euros.
 

Précédent
Suivant
 
Quels acheteurs étrangers l'immobilier français tente-t-il le plus ?
A propos
Navigation
Vous abonner
Vous êtes un professionnel
VLIMMO Toutes les ventes
Partager l'actualité
Vous informer
Vous êtes acheteur
Vous êtes vendeur
Nous connaître