Un service Immolégal - 01 42 96 96 59
L’intégralité des ventes aux enchères publiques dans toute la France
Achetez aux enchères votre maison
Achetez aux enchères dans l’ancien
Achetez un bien haut de gamme aux enchères
Investissez dans l’immobilier en achetant aux enchères
Achetez un bien récent aux enchères
Connectez-vous
Acheteur
Vendeur
Contact

Prélèvement à la source : le salaire après impôts peut-t-il contrarier l'achat immobilier ?

Prelevement

Prelevement a la source

Fotolia


 

Au premier janvier 2019, les salariés verront le montant de leur fiche de paye baisser suite à prélèvement de l'impôt. Cette nouveauté va sans doute nécessiter une période d'adaptation pour dépasser le sentiment de gagner moins. Les projets immobiliers peuvent-ils en subir les conséquences ?


Le prélèvement à la source (PAS) va bousculer les habitudes des Français. Au-delà des aspects psychologiques qui finiront par s'estomper, comment se positionner face à un projet d'achat immobilier? Le calcul du taux d'endettement et de la capacité d'emprunt réside au cœur de la question.
 

Taux d'endettement avant ou après impôts ?

Le taux d'endettement maximum pris en compte par les banques se situe à 33 % des revenus nets de l'emprunteur. Jusqu'au premier janvier 2019, son calcul ne tient pas compte de l'impôt qui entre pour sa part dans le calcul du "reste à vivre".

Une fois le PAS en vigueur, le poids de l'impôt va se déplacer du reste à vivre aux revenus nets. Ainsi, le taux d'endettement va aboutir à un montant plus faible s'il est calculé sur les revenus après impôt. Dans ce cas, pour arbitrer l'octroi d'un prêt, les banques devront idéalement davantage tenir compte du reste à vivre.

Autre possibilité, encore à confirmer : les banques prendront en compte le salaire avant impôt, ce qui permettra de ne pas changer les calculs.
 

Le risque d'une perte de pouvoir d'achat immobilier

Si les règles de calcul du taux d'endettement s'appuient sur le revenus net après impôt, il va mathématiquement en résulter une perte de pouvoir d’achat immobilier.

Exemple avec un salaire net avant impôt de 5000 euros, qui passera à 4500 euros en janvier prochain suite au prélèvement de l'impôt. La mensualité théorique pour un taux d'endettement de 33 % passe de 1650 euros à 1485 euros. À la clé, la capacité d'emprunt sur 20 ans à 1.40% chute de plus de 34 000 euros. Si l'on considère le prix médian du mètre carré en France de 1980 euro / m2, cette baisse représente une perte de 20 m2 sur un bien.

Cette situation aurait un impact indésirable sur le marché, il est donc probable que les banques adapteront leurs critères pour ne pas altérer les capacités d'emprunt de leurs clients.
 

Précédent
Suivant
 
Prélèvement à la source : le salaire après impôts peut-t-il contrarier l'achat immobilier ?
A propos
Navigation
Vous abonner
Vous êtes un professionnel
VLIMMO Toutes les ventes
Partager l'actualité
Vous informer
Vous êtes acheteur
Vous êtes vendeur
Nous connaître