Un service Immolégal - 01 42 96 96 59
L’intégralité des ventes aux enchères publiques dans toute la France
Achetez aux enchères votre maison
Achetez aux enchères dans l’ancien
Achetez un bien haut de gamme aux enchères
Investissez dans l’immobilier en achetant aux enchères
Achetez un bien récent aux enchères
Connectez-vous
Acheteur
Vendeur
Contact

La colocation, une option rentable pour les bailleurs

Colocation/

Colocation

Pixabay


 

La colocation se généralise. Longtemps privilégiée par les étudiants, elle intéresse aujourd'hui bien d'autres profils de locataires. Cette formule de location offre aussi des avantages au bailleur, à commencer par une rentabilité supérieure à la location à une seule famille.


À partir de deux locataires dans un même logement, la colocation commence. Si elle reste plébiscitée par les étudiants, la colocation attire aussi des salariés, des familles monoparentales et des retraités. En partageant le loyer et les charges, les locataires accèdent à des biens plus grands et plus confortables que ceux qu'ils pourraient louer seuls. Une solution de logement particulièrement appréciée dans les grandes agglomérations aux loyers élevés et à forte demande.

Si la demande existe bel et bien, qu'en est-il de l'offre ? Les bailleurs s'intéressent de plus en plus à ce type de location car, pour eux également, elle réserve plusieurs avantages.
 

Un remède à la vacance locative

Il n'est pas toujours simple de louer un grand logement, le montant du loyer s'avérant inaccessible pour de nombreux candidats. Dés lors, la colocation qui divise les coûts par le nombre de locataires permet d'attirer de plus nombreuses personnes.

Pour le bailleur, la colocation est ainsi une solution contre la vacance locative. Que le bail soit commun ou individuel, il reste toujours possible de faire entrer un nouveau locataire lorsque l'un d'eux déménage. Avec un roulement entre colocataires sur le départ et nouveaux venus, le logement peut ne jamais rester vide.
 

Une rentabilité supérieure

Un grand logement divisé en plusieurs loyers rapporte plus qu'un unique loyer d'ensemble. Ainsi, les revenus locatifs d'un bien peuvent doubler en passant à la colocation.

Ces revenus locatifs accrus s'ajoutent à des conditions financières d'achat actuellement favorables - taux d'emprunt historiquement bas et dispositifs d'incitation à l'investissement, notamment le tout nouveau dispositif Denormandie qui facilite l'investissement dans l'ancien à rénover en centre-ville.

Les investisseurs ont donc de bonnes cartes en main pour réaliser des acquisitions qui, une fois mises en colocation, vont s'avérer particulièrement rentables.
 

Deux options pour le bail de colocation

Le bailleur peut proposer à ses colocataires un contrat individuel par personne ou un bail commun.

Le bail individuel est le moins courant. Chaque colocataire est juridiquement indépendant et responsable du paiement de sa part du loyer et des charges associées. Il bénéficie en outre d'un droit de jouissance exclusive de sa chambre. Au départ d'un colocataire, le bailleur est libre de le remplacer et il n'y a aucune incidence pour les autres locataires.

Dans un bail commun, les colocataires sont liés par une clause de solidarité qui apporte davantage de garanties au bailleur. En effet, en cas d'impayé d'un colocataire, le bailleur peut demander l'intégralité du loyer aux autres occupants du logement. La clause de solidarité reste valable quand le bail est renouvelé ou reconduit tacitement. Lorsque l'un des colocataires déménage, il reste soumis à la clause de solidarité pendant six mois, sauf si un avenant au contrat de location stipule qu'il est libéré de son obligation de solidarité à l'arrivée d'un nouveau locataire.
 

Précédent
Suivant
 
La colocation, une option rentable pour les bailleurs
A propos
Navigation
Vous abonner
Vous êtes un professionnel
VLIMMO Toutes les ventes
Partager l'actualité
Vous informer
Vous êtes acheteur
Vous êtes vendeur
Nous connaître