Un service Immolégal - 01 42 96 96 59
L’intégralité des ventes aux enchères publiques dans toute la France
Achetez aux enchères votre maison
Achetez aux enchères dans l’ancien
Achetez un bien haut de gamme aux enchères
Investissez dans l’immobilier en achetant aux enchères
Achetez un bien récent aux enchères
Connectez-vous
Acheteur
Vendeur
Contact

Le principe de liberté des enchères judiciaires

/
 

La liberté des enchères judiciaires est protégée par le Code pénal. Ce principe de liberté garantit l'équité des enchères, c'est pourquoi l'entraver entraîne des sanctions.


Qu'entend-on par liberté des enchères ?

Publiques et ouvertes à tous, les enchères réunissent l'offre et la demande en un même lieu pour conclure la vente. Ainsi, les enchères sont le terrain par excellence du juste prix et de la libre concurrence. A condition que rien n'empêche les parties prenantes d'y concourir.

Ainsi, quand on parle de liberté des enchères parle-t-on de la liberté de décision du vendeur. Elle seule permet de parvenir à une vente au meilleur offrant et garantit le libre jeu des enchères.
 

Une liberté protégée

Rien ne doit rien entraver ou fausser le libre jeu des enchères pour préserver l'intérêt tant du vendeur que des enchérisseurs. C'est pourquoi l'article 313-6 du Code pénal définit ce qui constitue une entrave à la liberté des enchères. Y figurent :
• Les manœuvres pour décourager ou intimider un enchérisseur : Pour le Code pénal, toute offre (et acceptation) de dons, de promesses, d'ententes ou tout autre moyen frauduleux dans le but d’écarter un enchérisseur, de limiter les enchères ou les offres entrave la liberté des enchères.
• Les troubles causés pendant la vente : Le Code pénal définit un autre type d'entrave en cas " d'emploi de voies de fait, violences ou menaces et que ces agissements aient pour résultat d’entraver ou de troubler la liberté des enchères"
• L'organisation d'une vente illicite : Toujours selon le Code pénal: "Le fait de procéder ou de participer, après une adjudication publique, à une remise aux enchères sans le concours de l'officier ministériel compétent ou d'une société de ventes volontaires de meubles aux enchères publiques agréée".

 

Entraver la liberté des enchères : un délit

Toute entrave telle que définie par le Code pénal entraîne la nullité de la vente. C'est un délit que la loi sanctionne par six ans d’emprisonnement et 22 500 € d’amende, plus des dommages et intérêts aux victimes le cas échéant.

La liberté des enchères est donc clairement reconnue et protégée par la loi. Pour tous ceux qui souhaitent participer aux enchères, c'est l'assurance d'être à pied d'égalité avec les autres candidats à l'acquisition.
 

Précédent
Suivant
 
Le principe de liberté des enchères judiciaires
A propos
Navigation
Vous abonner
Vous êtes un professionnel
VLIMMO Toutes les ventes
Partager l'actualité
Vous informer
Vous êtes acheteur
Vous êtes vendeur
Nous connaître