Un service Immolégal - 01 42 96 96 59
L’intégralité des ventes aux enchères publiques dans toute la France
Achetez aux enchères votre maison
Achetez aux enchères dans l’ancien
Achetez un bien haut de gamme aux enchères
Investissez dans l’immobilier en achetant aux enchères
Achetez un bien récent aux enchères
Connectez-vous
Acheteur
Vendeur
Contact

La visite, une étape cruciale et parfois délicate

/
 

La visite d'un bien vendu aux enchères s'avère déterminante pour évaluer l'intérêt du projet. Les modalités de visite diffèrent de celles des transactions immobilières traditionnelles. Pour bien se préparer, mieux vaut connaitre les règles et recenser toutes les informations à glaner une fois sur place. Mode d'emploi :


La visite d'un bien vendu aux enchères s'effectue en général une dizaine de jours avant la vente. Collective, fixée à date et heure précises, elle n'offre pas de souplesse. La visite est le plus souvent indiquée dans l'annonce de mise en vente, dans un but de publicité. Dans le cas contraire, il faut contacter l'avocat de la partie poursuivante pour ne pas rater le créneau arrêté.
 

Un contexte plus ou moins tendu

Dans le cas d'un bien ou d'un terrain libre, un créneau de une à deux heures est ouvert en visite libre, sous contrôle de l'huissier en charge de la procédure. S'y présente toute personne intéressée par l'enchère. Il est possible de prendre des photos et de questionner l'huissier sur tout complément d'information. C'est le cas de figure le plus confortable, le plus rare également.

Quand le bien est occupé, la visite s'avère plus sensible. Plusieurs visites sont prévues pour réduire le nombre de personnes sur place - chacune ne pouvant toutefois visiter le bien qu'une fois. Si les occupants sont présents, ils peuvent être réticents aux visites. Un locataire peut craindre de perdre son bail (combien même le nouveau propriétaire est tenu de le poursuivre). Si l'occupant est le propriétaire saisi, la situation est plus délicate encore - parfois a eu lieu une intervention préalable des forces de police sur réclamation de l'huissier.
 

La pêche aux informations clés

Cette visite unique doit rapporter le maximum d'informations. Sur le bien tout d'abord : environnement, caractéristiques, état (y a-t-il besoin de travaux?), parties communes le cas échéant. C'est l'occasion de tout vérifier, y compris d'éventuels vices cachés.

La visite renseigne aussi sur le contexte. Si le propriétaire saisi est présent, ce peut être délicat mais utile d'échanger avec lui/elle sur ses intentions suite à la vente. De façon plus générale, s'il n'est pas possible d'échanger avec l'occupant, la visite permet d'en savoir plus sur son profil - personne âgée, parent avec enfants, adulte seul, etc... De quoi apprécier la situation qui pèsera dans la libération du bien.

La visite permet enfin de jauger la concurrence. Puisqu'elle est collective, la visite indique rapidement s'il y a beaucoup d'intéressés. Rien n'empêche de discuter avec eux pour connaitre leur ressenti, leur intention de poursuivre ou pas... Toute information utile au projet est bonne à prendre !
 

Précédent
Suivant
 
La visite, une étape cruciale et parfois délicate
A propos
Navigation
Vous abonner
Vous êtes un professionnel
VLIMMO Toutes les ventes
Partager l'actualité
Vous informer
Vous êtes acheteur
Vous êtes vendeur
Nous connaître