Un service Immolégal - 01 42 96 96 59
L’intégralité des ventes aux enchères publiques dans toute la France
Achetez aux enchères votre maison
Achetez aux enchères dans l’ancien
Achetez un bien haut de gamme aux enchères
Investissez dans l’immobilier en achetant aux enchères
Achetez un bien récent aux enchères
Connectez-vous
Acheteur
Vendeur
Contact

Achat immobilier : prévoir aussi le coût de possession du bien

Cout

Cout de possession

Fotolia


 

Plusieurs calculs budgétaires s'imposent à l'acquéreur d'un bien immobilier. Outre les frais d'acquisition et les mensualités de remboursement d'un crédit à supporter, diverses charges de propriété viennent peser dans le budget. Lesquelles faut-il anticiper avant de s'engager pour plusieurs années ?


L'acquisition d'un bien entraîne un engagement financier à long terme qui n'implique pas seulement le remboursement d'un crédit immobilier. Devenir propriétaire demande de faire face à de nouvelles charges qu'il faut prévoir pour éviter des difficultés financières.
 

Taxe foncière

Apanage des propriétaires, la taxe foncière suit une tendance à la hausse depuis quelques années. Ainsi, son taux a augmenté de 3,78 % dans les grandes villes de France entre 2015 et 2016, selon l'Union nationale de la propriété immobilière (Unpi).

Cette tendance a toutes les chances de se poursuivre. Les communes vont en effet devoir compenser le manque à gagner lié à la disparition de la taxe d'habitation. La taxe foncière va sans doute y contribuer. Cette charge annuelle ne doit donc pas être ignorée dans les calculs budgétaire des propriétaires.

 

Charges de copropriété

Les charges de copropriété représentent un poste important pour un propriétaire, en particulier dans les petites copropriétés où les dépenses sont réparties entre peu de monde. Or, elles ont également eu tendance à augmenter ces dernières années et, souvent, elles dépassent largement le millier d'euros annuel.

À l'acquisition d'un bien en copropriété, il est utile de prendre connaissance des charges et de ce qu'elles recouvrent. Par exemple, incluent-elles le chauffage collectif ? Autre point d'attention : les travaux déjà votés ou réalisés. Les premiers entraînent un financement à prévoir dans les charges à venir, alors que les seconds évacuent pour plusieurs années des travaux importants tels que de ravalement de façade ou rénovation électrique dans les parties communes. Ainsi, il est possible d'estimer l'évolution des charges pour la suite.
 

Frais d'entretien et d'abonnement

Détenir et entretenir un bien déclenche d'autres dépenses, notamment des frais d'abonnement qui ne sont pas toujours pris en compte au moment de l'acquisition.

Pour bien les évaluer, un propriétaire a tout intérêt à en dresser une liste exhaustive. Vont y figurer entre autres l'assurance du crédit immobilier et les dépenses régulières d'entretien - gaz, électricité, eau, voire alarme et jardin. Mieux un acquéreur passe en revue ces frais, mieux il validera qu'il a les moyens d'être propriétaire de son bien.
 

 
Achat immobilier : prévoir aussi le coût de possession du bien
A propos
Navigation
Vous abonner
Vous êtes un professionnel
VLIMMO Toutes les ventes
Partager l'actualité
Vous informer
Vous êtes acheteur
Vous êtes vendeur
Nous connaître